M Thodes Agiles En 3 Mois

Mon test de recrutement

De la considération attentive du point de vue du bien-fondé documentaire demandent aussi supplémentaire et la pose. La balance comptable avec les formes jointes à lui de la comptabilité contrôlent par voie de des paramètres se trouvant dans eux, puis avec les données correspondantes des registres du compte synthétique analytique, et puis les documents primaires. De plus on utilise largement la méthode du scanning.

Le contrôle de rencontre est particulièrement effectif à l'étude des opérations liées à la réception des marchandises, d'autres moyens monétaires dans une organisation et leur congé l'autre. Cette méthode comprend dans la comparaison des divers exemplaires du même document. Les exemplaires des documents correspondants peuvent se trouver dans les services de comptabilité des différentes organisations.

Grâce à l'expérience se précisent les normes, se renforce le contrôle pour de la dépense réelle des matières premières et la sortie de la production. En outre on peut révéler les manques du rationnement et les méthodes de fabrication, l'altération dans les indices de qualité de la production et d'autres violations.

Nous passerons à la considération des méthodes du contrôle de la réalité des circonstances reflétées dans les documents. Par une des méthodes entrant dans ce groupe, est la comparaison des documents donnés reflétant les opérations, avec les données des documents, qui ont été la raison pour ces opérations. Par exemple, on peut révéler la non-conformité de la somme du salaire nettoyé au collaborateur indiqué dans la feuille de compte et de paiement, les données de la table de la sortie sur le travail. L'utilisation de cette méthode doit connaître, dans quels documents dérivés reflètent les données fixées dans les documents primaires.

En train de tels contrôles il est recommandé plus largement d'utiliser les méthodes du contrôle réel (y compris l'inventaire, la visite,, ainsi que le contrôle de rencontre, la restitution du compte naturellement-de coût etc.

Avant la mise en marche de contrôle des matières premières à la production il faut définir, selon quels aspects de la production produite on mène l'expérience. On prend en considération de plus les prétentions à la qualité des produits ou l'information sur l'excédent de dépenses sur les aspects séparés des documents, les normes surévaluées etc. si par l'expérience fixent le but de contrôler la production réelle des produits finis, il est nécessaire que la production expérimentale se réalise dans les mêmes conditions, dans le même ordre, dans quel il se réalisait auparavant. Si est établi que le caractère et les conditions de la production n'ont pas changé, à titre de contrôle on peut accepter n'importe quelle mise en marche suivante des matières premières à la production.

– La cour ou le tribunal d'arbitrage à la présence dans la production des organismes indiqués provoqué (recommencé par la production) l'affaire criminelle acceptée pour la production (recommencé par la production) l'affaire civile, ou les affaires, dépendant au tribunal d'arbitrage.

Troisièmement, le contrôle peut ßn d'après les documents retirés par l'organisme de l'enquête, le procureur ou la cour. Dans tels cas font l'inventaire des documents retirés originaux comptables, et les copies des documents retirés laissent dans les affaires du sujet économique.

En se servant de la comparaison de contrôle, on peut éclaircir, s'il n'y avait pas post-scriptums dans les feuilles d'inventaire, s'il n'y avait pas arrivage des marchandises et d'autres valeurs sans documents. Souvent cette méthode appliquent au contrôle des opérations de stockage de marchandise.

Le complément des résultats généralisés de la comparaison de contrôle par l'étude semblable du mouvement quotidien des valeurs avec le compte de leurs restes sur la fin de chaque jour permettra de révéler la dépense de ces valeurs pour les jours séparés, ' excédant la somme du reste initial et l'arrivée. Une telle position peut être le résultat des diverses raisons. Par exemple, la réduction mal fondée des restes des valeurs au début de la période contrôlée, la réalisation des valeurs, la présence des documents de dépense.